A notre sujet

4 Psychologues

3 Assistantes sociales

6 Médecins

1 Sage - Femme

1 Juriste

 

 

Notre Equipe

Histoire et Missions du Planning

1 Coordinatrice

1 Responsable administrative

1 Secrétaire

Historique

 

L’A.S.B.L. Séverine Centre de Planning Familial Laïque SEVERINE est née en 1982 à l'initiative des Amis de la Morale Laïque de Molenbeek-Saint-Jean, de Berchem-Sainte-Agathe, d'Anderlecht et du Planning Familial «Famille Heureuse» de Saint Gilles. Pendant sept ans, l'A.S.B.L. a bénéficié du  soutien du Planning Familial "Famille Heureuse" de Saint-Gilles pour lequel il fonctionnait en tant que "Bureau". Le Centre Séverine a finalement été reconnu officiellement en 1989 ce qui lui a permis de poursuivre sa route de manière autonome.

 

Depuis sa création, le but premier de l'A.S.B.L. est d'aider les femmes enceintes en détresse. La Loi du 3 avril 1990 légalisant l’avortement va permettre au Centre Séverine de mieux soutenir ces femmes.

 

  1. En 1995, un décret de la COCOF  définit les missions ainsi que les conditions de subside des Centres de Planning Familial Bruxellois, ce qui a pour effet  de permettre aux centres de travailler de manière plus efficace et d’étendre son action. En effet, depuis 1982, les besoins des femmes et, par conséquent, les prestations offertes par l’A.S.B.L. ont fortement évolué: apparition du SIDA, légalisation de l’avortement, arrivée de nouveaux moyens de contraception, mutations de la société etc ; Tous ces changements ont multiplié les questionnements auxquels se trouvent confrontés les hommes et les femmes de notre époque.

 

 

Plus que jamais, le but de l’A.S.B.L. Séverine est d’offrir un lieu d’accueil et d’écoute, où chacun peut déposer ses questionnements et trouver de l’aide pour tout problème relatif à la sexualité et à la vie de famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valeurs et missions

 

La philosophie du Centre étant basée sur le respect des principes de la laïcité, les membres de l'équipe travaillent dans une optique de neutralité et ne considèrent aucun sujet comme tabou.

 

Le Centre de planning familial Séverine promeut, dans chacune de ses interventions, les valeurs suivantes :

 

Accueil, soutien, information des personnes, des couples et des familles dans le cadre de la vie collective et sexuelle

 

  • Séparation de l’église et de l’état

  • Défense des droits et libertés de l’Homme : égalité, autonomie et citoyenneté

  • Promotion de la parentalité responsable

  • Respect de la personne au-delà de ses convictions

 

Ses missions sont, conformément à la loi et à ses objectifs de création :

 

L’Accueil, l’information, et l’accompagnement des personnes, des couples et des familles

 

pour :

 

- apporter accueil, écoute, réponse et orientation

 

- organisation des consultations médicales, psychologiques, sociales et juridiques.

 

-Assurer des suivis de grossesse, des consultations prénatales et de l'aide aux femmes    enceintes en difficulté.

 

-Organisation d’activités de prévention auprès des jeunes sur la vie affective,    relationnelle et sexuelle.

 

-Informer sur les méthodes de contraception

 

-Pratique de l’IVG

 

2. Développer une politique de prévention en coordination avec les acteurs      socio- sanitaires

 

Une des missions du planning familial est également la prévention dans les écoles. commune importante de la Région Bruxelloise, aussi bien par sa superficie que par sa population, Anderlecht possède également un réseau scolaire très important.  Il est donc essentiel que les jeunes, issus de tous les réseaux scolaires confondus, puissent trouver un lieu qui, par son ouverture et sa tolérance, soit à l'écoute de tous les problèmes.

Ces activités se font de façon très libres, afin que les adolescents puissent s'exprimer sur tous les sujets qui les préoccupent et dont souvent ils n'osent pas parler chez eux

 

 

.

         L’histoire de la lutte pour le droit

              à l'avortement en Belgique

 

1867 le Code Pénal considère que l’avortement est un crime contre l’ordre des Familles et  de la moralité publique. La femme qui avorte risque de 2 à 5 ans de prison et pour le médecin qui a pratiqué l’avortement c’est une peine criminelle qui est passible de 5 à 10 ans de prison.

1923 Une loi nataliste interdit toute publicité pour la contraception

Années 1950 Willy PEERS diffuse la méthode de l’accouchement sans douleur. L’avortement est toujours interdit et les femmes continuent à avorter clandestinement, chez ce que l’on appelle des « faiseuses d’anges », ce qui provoque des décès ou des mutilations.

1962 ouverture du premier Centre de Planning Familial francophone : « Famille heureuse de Saint-Josse »

1971 Première proposition de loi IVG par Willy              CALLEWAERT (PS)

1973 Willy PEERS est placé en détention préventive et inculpé pour avoir pratiqué 3 avortements à la clinique provinciale de Namur. Il est relaxé sans procès après 34 jours de détention. Les manifestations s’amplifient et les pétitions recueillent des milliers de signatures. 800 femmes déclarent avoir avorté et 200 médecins avoir pratiqué des avortements

Mars 1973 Sept médecins de l’ULB publient une note sur l’avortement et affirment qu’il y a annuellement au moins 80.000 avortements en Belgique

Avril 1973 Les évêques de Belgique font une déclaration disant que l’avortement nuit à la  femme.

Juin 1973 Suppression de la Loi de 1923 interdisant la publicité pour la contraception. Il s’ensuit une trêve entre le Ministre de la Justice et le Parquet pour qu’il n’y ait plus de poursuite pour avortement.

Janvier 1975 : En France, la Loi VEIL dépénalisant l’avortement sous certaines conditions est promulguée.

1979 création du Groupe d’Action des Centres extra-hospitalier pratiquant l’Avortement (GACEHPA)

1981 les poursuites pour avortements reprennent. Le 9 décembre ouverture du 1er procès pour avortement.

1982-1983 condamnations puis acquittement général des inculpés devant la cour d’appel.

30 novembre 1984 : décès de Willy PEERS

1986 dépôt d’une proposition de loi visant à dépénaliser, sous conditions, l’avortement par Roger LALLEMAND (PS) et Lucienne HERMAN-MICHIELSEN (PVV)

23 mars 1986 décès d’une autre figure de proue du mouvement « Pro IVG » Pierre – Olivier HUBINONT

1990 fin mars la loi dite LALLEMAND – MICHIELSEN est votée  Le Roi refuse de signer la Loi et après un imbroglio constitutionnel, la Loi sera signée le 3 avril  par tout le gouvernement

Après 19 ans d’un combat laïque, progressiste et féministe, la loi dépénalisant l’avortement est appliquée.

2000 Début des avortements par la méthode médicamenteuse

2003 l’INAMI signe une convention avec les Centres pratiquant l’avortement pour un remboursement forfaitaire et global de l’IVG médico-psycho-sociale. Cette convention prévoit le paiement direct de l’IVG par les mutuelles aux Centres.

Et depuis 2003, le combat est-il terminé ?

Non, il faut rester vigilant, car les anti-IVG sont très actifs surtout au Parlement Européen, où l’on constate une escalade des pressions contre l’avortement, ils sont organisés et soutenus par de puissants lobbys.

Plusieurs manifestations anti-IVG ont eu lieu à Bruxelles auxquelles les pro-choix ont répondu en avril 2010 par un rassemblement devant les ambassades des pays ne reconnaissant pas le droit à l’avortement, en 2011, par un rassemblement festif et enfin en 2012 par une marche dans Bruxelles.

Au Grand-Duché du Luxembourg, l’avortement a été partiellement dépénalisé en 2014  (après réduction des prérogatives du Grand-Duc) mais seuls les gynécologues peuvent pratiquer l’IVG et ce jusqu’à 12 semaines

2012 la plateforme européenne « abortion right » est créée.

2016 Certains pays ne reconnaissent pas le droit à l’avortement : l’Irlande, Malte, Chypre. En Pologne on va vers l’interdiction totale de l’avortement par un gouvernement d’extrême droite. En Espagne, le gouvernement conservateur a voté l’interdiction d’avorter pour les jeunes filles hors de la présence de leurs parents. Aux Etats Unis,des médecins pratiquant des avortements sont régulièrement agressés ou même assassinés par des anti-IVG.

La vigilance reste donc plus que jamais à l’ordre du jour !

 

Pour en savoir plus sur la situation de l'avortement dans le reste du monde: http://www.abortionright.eu

© 2015 by Rosch

Proudly created with Wix.com
 

  • Icône de l'application Facebook

nous sommes aussi sur

Une Question ?

84, av Raymond Vander Bruggen

​    1070 Bruxelles - Anderlecht

 

     [email protected]

Heures d'ouverture

ouvert tous les jours

sauf les wends et jours fériés

Lundi          9h - 18h

Mardi          9h - 18h

Mercredi     9h - 17h

Jeudi          9h - 18h3030

Vendredi    9h - 13h30

                 16h - 17h30

 

 

                                                                              

                                                                  Agréé par la Cocof

par la

 Membre de la                       (Fédération Laïque de Centres de Planning Famillial ) et du                    

Notre adresse

Pour nous contacter

Je FAsuis un paragraphe. Cliquez icConsultez notre rubrique

 

                           ou

 

   le site : 

 

i poou ur ajouter votre propre texte et modifiez-moi. Je suis l'endroit parfait pour raconter une histoire, et pour vous présenter à vos utilisateurs.